L’enjeu de la sécurité web en 2022

L’enjeu de la sécurité web en 2022

L’année 2021 fût une année sans précédent au niveau des cyberattaques. Malheureusement, les prévisions pour 2022 ne sont pas meilleures. L’augmentation massive du télétravail, la transformation numérique et la transition des entreprises vers le cloud offrent de nouvelles opportunités aux pirates informatiques. Ceux-ci organisent leurs activités et complexifient leurs attaques devant ce terreau fertile. Le climat politique international favorise une flambée des attaques sur les sites et serveurs occidentaux. De plus, l’augmentation des paiements numériques, de la crypto-monnaie et des appareils connectés sont des facteurs non-négligeables de la montée des attaques. Quels sont les défis actuels et des pistes pour anticiper certaines attaques?

Ce que cela signifie pour les entreprises

Les grandes entreprises ont déjà franchi le pas pour renforcer leur sécurité et les hackers le savent bien. Les PME sont maintenant une nouvelle cible, plus facile à atteindre puisque plusieurs entreprises n’ont pas optimisé la sécurité de leurs informations en ligne. L’augmentation des E-commerces et du partage de données infonuagiques ouvrent de nouvelles portes aux attaques. Cette nouvelle réalité nécessite une réflexion de la part des entreprises sur leur manière de gérer les menaces.

Le coût réel d’une attaque

Certaines attaques de type rançongiciel demandent une rançon élevée pour décrypter des données volées. D’autres types d’attaque peuvent endommager des composantes, serveurs et disques durs. Les pertes ou fuites de données peuvent vous coûter très chers (frais de justice). À cela s’ajoute le temps de service technique pour la réparation et la restauration. De plus, la perte de confiance engendre une perte de client et de revenus, etc. Bref, devant les coûts astronomiques découlant d’une cyberattaque, mieux vaut prévenir que guérir. Devant la recrudescence de la cyberattaque, des mesures préventives deviennent pour plusieurs un investissement intelligent.

Les menaces planent

Le piratage de données confidentielles, l’hameçonnage, les logiciels malveillants, les rançongiciels, les virus informatiques, les attaques par déni de service (DDoS), les cyberattaques automatisées et les logiciels espions, sont des types d’attaques populaires. Plusieurs techniques ne sont pas nouvelles et rapportent encore des millions de dollars aux pirates informatiques. Ces méthodes de piratage deviennent avec le temps plus sophistiquées et raffinées, ce qui les rend plus difficile à déceler et à éradiquer. Un autre facteur aggravant est l’organisation des groupes de piratage. Les hackers se spécialisent et s’unissent pour former des réseaux avec des départements bien définis comme une sorte de compagnie, ce qui élargit leur pouvoir d’action ainsi que la complexité des attaques perpétuées.

Pas de panique

Pour éviter les intrusions dans une maison, il faut surveiller les points d’entrées. Des précautions bien ciblées vous permettront d’anticiper et même d’éviter certaines attaques.

Première porte : Les êtres humains. Avec l’augmentation du nombre de personnes connectées en ligne, il est impératif d’inciter vos employés à la vigilance. Informez-les des dangers de l’hameçonnage. Un message, un courriel ou un texto frauduleux peuvent subtilement vous faire installer un logiciel espion. Préparer les employés permettra de diminuer les erreurs humaines qui mènent parfois à l’exposition de données sensibles.

Deuxième porte : Le cloud. Les plateformes infonuagiques ne sont pas immunisées, elles sont même la cible de plusieurs attaques. Optez pour une plateforme totalement sécurisée en vous assurant que votre fournisseur isole et chiffre bien vos données tout en protégeant l’accès à celles-ci.

Troisième porte : Vos mots de passe. Mettez sur pied de bonne pratique pour la gestion de vos mots de passe, ainsi qu’une authentification multi-facteurs.

Quatrième porte : Vos ordinateurs et appareils intelligents. Installer et configurer un antivirus ainsi qu’un pare-feu pour contrer certaines attaques. Faites régulièrement la mise à jour de vos systèmes et navigateurs et sécurisez l’accès à vos appareils. Gardez vos données sensibles dans un endroit sûr.

Cinquième porte : Vos sites web. Assurez-vous d’avoir sur vos sites internet un certificat SSL valide. S’il y a lieu, gardez à jour votre CMS, vos thèmes et modules complémentaires. Installer et configurer un module de défense. Si vous avez une boutique en ligne, assurez-vous de sécuriser les achats et, au besoin, bloquez l’accès à des utilisateurs potentiellement nuisibles. Faites-en sorte d’avoir une sécurité accrue au niveau de l’authentification aux points d’entrées.

Ce n’est bien sûr qu’un aperçu des mesures pouvant être mise-en-place. Il peut être judicieux d’avoir l’avis d’une personne spécialisée en cybersécurité. Certaines entreprises font même des simulations de cyberattaque afin de cerner les vulnérabilités. En résumé, il est important de bien identifier vos points faibles et de les renforcer.

En conclusion

Nous ne pouvons empêcher le piratage informatique de faire des victimes, mais en étant bien informé et en prenant de bonnes précautions, nous pourrons diminuer les chances d’en faire partie.

Chez Appwapp, nous sommes conscients des enjeux de la sécurité et nous en faisons une de nos priorités. La sécurité est en effet une des facettes importantes que nous prenons en compte lors du développement d’applications mobiles, d’applications web ou de sites internet. Avez-vous un projet en tête, parlez-nous-en!

Parlez-nous de votre projet!

Ce formulaire est désactivé dans la mesure où vous refusez d’accepter le service Google reCAPTCHA nécessaire pour valider toute expédition de message depuis celui-ci.